E-mail

dialogue@coeurious.com

Appelez-nous

07-56-88-69-08

Pourquoi conserver la mémoire intergénérationelle ?

transmission mémoire intergénérationnelle

Vous êtes-vous déjà demandé qui étaient vos arrières grands parents? Comment voyaient-ils le  monde à leur époque? Quels évènements ont pu marquer leur vie, ou bien si vous partagiez des  points communs? 

Conserver la mémoire intergénérationnelle, c’est avant tout savoir d’où l’on vient. Connaître nos  racines, nos ancêtres qui ont perpétué notre nom de famille. Il est très fréquent que nous ne  sachions seulement qui étaient nos grands-parents, eux qui ont pu nous raconter leurs souvenirs  d’enfance, comment était notre société il y a plus de 50 ans ou bien quels groupes de musique  écoutaient en boucle. Nous avons également eu la chance qu’ils nous partagent des événements  marquants de leur vie et les leçons qu’ils en ont tiré. 

Le pouvoir de l’écriture dans la conservation de la mémoire intergénérationnelle. 

Cependant, lorsque l’on essaye de creuser plus loin et de remonter au-delà de deux générations,  les souvenirs semblent plus flous, comme effacés par le temps. Nos grands-parents peuvent nous  raconter vaguement qui étaient leurs propres parents, leurs grands-parents, mais bien souvent  uniquement avec un prénom et une profession. Pourtant il paraît évident que notre arbre généalogique ne s’arrête pas là et que nous sommes le fruit de familles qui ont traversé le temps.  Lorsque l’on imagine que des personnes qui partageaient notre sang, notre chair, vivaient au temps  des Romains ou bien au Moyen Âge, cela nous semble incroyable mais pourtant réel. Nous  descendons tous des premiers hommes qui ont peuplé notre planète. Pourtant nous ne savons pas  grand-chose d’eux. Alors comment pouvons-nous laisser une trace dans le futur pour que nos  descendants dans 10 ou 20 générations sachent? 

Il y a près de 5000 ans, les premières écritures ont vu le jour. Il y a près de 5000 ans, les premiers  murs ont été gravés et peints, suivis des papyrus. Il existe aujourd’hui encore quelques traces de  ces vestiges qui ont pu être conservés précieusement. Car en effet, à l’inverse de l’Homme qui lui  est mortel, ces vestiges eux, vont parcourir encore les générations futures. C’est ainsi que nous  pouvons dès à présent laisser une trace aux futures personnes qui perpétueront nos gènes : En  nous exprimant et en faisant le récit de nos existences sur des supports adaptés. 

L’impact que nous pourrions avoir sur les générations futures. 

Cela permettrait d’abord à nos descendants de connaître et mieux comprendre l’époque à laquelle  nous vivions. Connaître les enjeux actuels tel que le climat, les injustices sociales ou bien les droits  des femmes dans le monde afin de savoir comment ils ont évolué. Ainsi, ils auraient la possibilité de  percevoir nos époques autrement qu’à travers des livres d’histoires et de géographies. Ils pourraient  en savoir davantage sur la personnalité, les expériences et les pensées intimes de leurs  prédécesseurs. 

C’est une façon très riche de ne pas seulement étudier les siècles par les évènements qui les ont  marqués mais de connaître réellement et personnellement les humains et les membres de notre  famille qui y ont vécu. Comment vos arrières grands parents ont connu la Première Guerre mondiale,  vos ancêtres ont-t-ils participé à la Révolution française ou bien étaient-ils des partisans de  Napoléon? Toutes ces questions que nous pouvons nous poser restent souvent sans réponse. À  nous de changer la donne et de faire en sorte que l’histoire ne soit pas seulement scolaire mais bien  intergénérationnelle

Le rôle de la mémoire intergénérationnelle dans la connaissance de soi

On nous a tous souvent déjà dit à quelle point nous avions le caractère trempé de notre arrière grand-mère, la joie de vivre d’une de ses sœurs ou bien l’humour d’un de nos arrière-grands-pères.  Pourtant nous ne les connaissons pas vraiment. À qui-je ressemble? D’où vient ce trait de caractère,  mes ancêtres avaient-ils la même vision du monde que moi, ont-ils vécu certaines étapes de la vie  de la même façon que la mienne? Nous nous sommes tous déjà demandé si nous ressemblions  réellement à quelqu’un dans notre arbre généalogique. Nous sommes bel et bien unique mais il  existe certains traits que nous avons pu recevoir par les gènes de nos ancêtres. 

Ainsi, conserver la mémoire intergénérationnelle pourrait nous permettre de mieux nous  comprendre et d’améliorer la connaissance de Soi, mais aussi pour nos descendants de mieux  comprendre qui ils sont. Cela pourrait être une manière de se retrouver, de ne pas se sentir seul ou  égaré face à ses émotions. Ne pas avoir honte d’être qui nous sommes et être fier de ce qui nous  a été transmis par les générations précédentes. Il est si riche de pouvoir partager notre vécu afin  de compléter celui des autres.

 

 

 

Quel est le rôle de Coeurious dans ce processus de transmission de mémoire ?

Ce processus de transmission a déjà pu être mis en place dans certains foyers, mais il est encore  trop méconnu et pourtant si bénéfique. Il existe aujourd’hui diverses méthodes : Les récits  biographiques et autobiographiques, les correspondances épistolaires, les journaux personnels, les  albums photos commentés …L’association Coeurious s’est inspirée du meilleur de ces approches  pour concevoir une méthode innovante -la méthode Facette – basée sur l’écriture et les arts picturaux. Ces dernières vont vous permettre d’exprimer et de préserver, à votre rythme, votre vision  du Monde et votre singularité au fil des années. Soyez certains de construire ainsi pour vos  descendants un trésor émotionnel sans égal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *