Comment faire face à la peur de l’échec ?

faire face à l'échec
image Canva

"Il n'y a jamais d'échec, il n'y a que des expériences"

Qui n'a jamais fait face à un échec ?

Eh oui, tout le monde a déjà vécu ce moment désagréable durant lequel la déception nous atteint. Même ceux qui semblent avoir tout réussi, que vous pensez être parfait, ont déjà dû faire face à un échec au moins une fois dans leur vie; simplement parce qu’une vie sans difficultés n’existe pas.

Les premières peurs à surmonter

Vous ne vous en rappelez peut-être pas, mais dès votre entrée à l’école, ce sentiment a dû vous traverser. Assis à votre bureau d’écolier, vous regardiez de façon pensive les autres élèves autour de vous en vous demandant « vais-je réussir à faire aussi bien qu’eux ? » lorsque vous passiez à votre tour au tableau.

Pourquoi a-t-on si peur de l'échec ?

Nous craignons l’échec car échouer, c’est faire ressortir aux yeux des autres nos insécurités les plus profondes, comme la peur de décevoir ou de ne pas être à la hauteur. En bref, cela résulte d’un manque de confiance en soi. Celui-ci peut être issu d’un traumatisme ou d’un échec survenu dans le passé. 

Quels sont les symptômes de la peur de l'échec ?

Si vous êtes sujet à la procrastination, que vous avez tendance à rester dans votre zone de confort,  à vous remettre en question ou encore si vous êtes perfectionniste; alors il y a de fortes chances que tout ceci découle de la peur de faire face à l’échec.

Quelles conséquences ?

Le problème avec la peur de l’échec, c’est que si elle est ressentie de façon trop intense, celle-ci peut pousser celui qui en souffre à s’auto-saboter inconsciemment.

Prenons un exemple :

Un gymnaste, lors de sa compétition, peut être très stressé. Si sa peur de l’échec est trop importante et qu’il se met en tête qu’il n’y arrivera pas ou qu’il va se blesser, il se pourrait qu’en effet, cela se passe mal… 

Dans d’autre cas, il se peut même que cette peur l’immobilise complètement avant même qu’il n’essaye. 

Comment faire face à la peur de l'échec ?

faire face à l'échec pour aller vers le succès

Quelques conseils

1 / Voyez l’échec comme une expérience enrichissante 

Retenez ceci : il n’y a pas de réussite sans échecs ! Toute expérience vécue vient avec son lot d’apprentissage. Ainsi, une situation qui s’est mal passée peut vous apporter beaucoup pour d’autres situations à venir, qu’elles soient similaires ou non. Vous en tirerez des leçons sur ce qu’il est bon de faire ou non, sur comment réagir et vous adapter. 

2 / Réalisez un travail sur votre confiance en vous

Osez entreprendre un travail sur vous-même en vous intéressant au développement personnel qui pourrait assurément vous aider à (re)prendre confiance en vous. Seul, ou accompagné par un psychologue, vous pourrez entamer un travail introspectif qui vous aidera à surpasser cette peur de l’échec afin qu’elle nous vous handicape plus au quotidien.

3 / Gardez en tête que vos échecs ne vous définissent pas 

On a tendance à rester fixé sur nos échecs et à ne plus nous percevoir qu’à travers eux. Pourtant, bien qu’ils fassent partie de vous, ils ne vous définissent pas ! Leur présence est nécessaire car ils vous permettent de grandir

4 / Appliquez ce que vous avez appris de vos échecs passés

Chaque échec vous en apprend beaucoup sur vous-même et sur vos capacités. Ils enrichissent de façon considérable votre expérience. Au lieu de vous morfondre sur ces derniers, puisez en eux ce qu’il vous manqué la dernière fois afin d’exceller le moment venu. 

5 / Ne soyez pas trop exigeant avec vous-même 

Sachez que vous êtes plus durs avec vous-même qu’avec les autres. Quand votre ami rate le permis de conduire, vous courez lui remonter le moral en lui disant « ce n’est pas grave », « tu as fait de ton mieux » ou encore « la prochaine fois sera la bonne ». Et si vous appliquiez cela pour vous aussi ? vous vous sentirez bien mieux ! 

Coeurious vous aide à faire face à la peur de l'échec

La méthode Facette proposée par Coeurious, est un canevas vierge sur lequel vous pouvez librement et fièrement exprimer votre histoire. Ainsi, osez affirmer les échecs auxquels vous avez été confronté car ils font partie de vous et de votre réussite. Montrez en quoi ces moments clés vous ont aidé à devenir la personne unique que vous êtes aujourd’hui.

  Louise Dupart – Contributrice Coeurious